Communication avec les animaux et soins énergétiques - avec les animaux

BIOGRAPHIE


En ce qui concerne mon parcours, je crois que l'on peut dire qu'il est pour le moins atypique...

Pour commencer, je peux avouer que je ne me suis jamais faite au système scolaire et que je me suis profondément ennuyée jusqu'à la terminale.
Après avoir redoublé mon cp et ne sachant toujours pas lire, ni écrire, au printemps du deuxième, on soupçonna chez moi un côté "attardé" sauf que les tests de QI révélèrent tout le contraire...Pratiquement au même moment on diagnostiqua chez moi une dyslexie. Tout était présent pour faire de moi une enfant dite "à problème" et, la reine des cancres !
En clair, j'ai passé ma scolarité au dernier rang à regarder ce qu'il pouvait bien se passer par la fenêtre, et à observer mes "camarades" de classe aux récréations en me demandant inlassablement ce que je faisais là...

Etudiante j'ai commencé par du droit pour être avocate, puis j'ai été aux Beaux Arts pour faire de la décoration, mais les "blocages" de la vie ont fait que je me suis finalement dirigée en 1997 vers .....les chiens ! J'ai alors créé mon élevage de Golden Retriever, race que j'élève toujours aujourd'hui. J' ai commencé à avoir mes premières communications avec les animaux au départ de mon chien Lanson par écriture inspirée et intuitive. 
Aujourd'hui j'ai créé ma méthode pour communiquer avec les animaux que j'ai nommée communication sophronique avec les animaux inspirée des techniques de sophrologie caycédiennes.

J'ai suivi une formation de kinésiologie  et d'onto-kinésiologie, puis d'ostéopathie bio cellulaire (méthode Montserrat Gascon : la libération du péricarde). Deux techniques de soins que je pratique aussi sur les animaux en plus du magnétisme.

Etant sophrologue caycédienne (diplômée de Viphia Académie de Sophrologie Caycédienne de Toulouse) je pratique la sophrologie dans tous mes stages afin de permettre aux personnes de re-développer leur intuition en commençant par communiquer avec leur propre conscience... 
Outre le fait d'être un outil extraordinairement puissant, la sophrologie est l'élément majeur de ma méthode de communication avec les animaux.


Depuis longtemps j'ai au fond de moi cette envie qui ne me quitte pas d'aider les personnes à se reconnecter à elles-mêmes, à leur essence profonde, afin qu'elles puissent se sentir bien en toutes circonstances. Et ceci est plus que d'actualité aujourd'hui avec les changements énergétiques que nous vivons...
La sophrologie est un outil très puissant pour la gestion du stress et de l'émotionnel, qui permet de dynamiser son corps et son esprit en renforçant toutes nos capacités physiques et mentales avec la force de notre conscience. Elle permet aussi d'aller rechercher en soi l'énergie première qui a constitué nos cellules pour renforcer tout notre organisme. C'est aussi un outil extraordinaire pour la gestion de la douleur, l'accompagnement des personnes malades, le lâcher prise et bien d'autres choses encore. Les possibilités avec la sophrologie Caycédienne sont pour ainsi dire illimités. La sophrologie tire sa force du fait qu'elle percute nos structures profondes afin d'activer le positif en nous dans un niveau de conscience que l'on peut considéré comme modifié, dit, d'intégration. Ainsi, c'est en partie pour toutes ces raisons que je suis devenue sophrologue caycédienne. Et comme nous créons nos schémas de fonctionnement durant l'enfance, j'ai choisi de compléter ma formation en faisant une formation de sophro enfance, ado et jeunes. 

Pour en revenir aux animaux, les chiens et les chevaux ont fait partie de ma vie dès mon plus jeune âge et n'en sont jamais sortis.
Ayant un grand-père qui élevait des chiens et des chevaux, j'ai ressenti très tôt une forte attirance pour les animaux. Leur côté sans défense me touchait et j'ai très vite réalisé leur grandeur d'âme.
 
Charlie et Pacha
J'ai fait mes débuts de cavalière à l'âge de 6 ans sur des poneys et vers 8 ans j'allais déjà dans le chenil de mon grand-père pour prendre un "bain" d'épagneuls bretons. J'adorais me mettre dans leurs niches (ce qui m'a vallu un jour une morsure à la joue...et qui ne m'empêcha pas pour autant de vouloir y retourner...). A cet âge je passais mon temps sous la table de la cuisine couchée avec les chiens de la maison (je ne sais pourquoi, je rêvais d'être un chien......).
A la même période ma chambre ressemblait à une ménagerie, hamsters, cochons d'Inde, oiseaux, lapins, gerbilles, poissons .....partageaient avec moi ce qui était à la base "ma" chambre. J'élevais aussi des hamsters. Chaque départ en vacances se transformait en un véritable déménagement donnant à la voiture de mes parents un air de ménagerie ambulante pour leur plus grand bonheur...étant donné toutes les cages qui s'y trouvaient entreposées.
Mes parents ont toujours eu eux aussi des chiens, et comme j'étais fille unique tous ces animaux remplaçaient les frères et soeurs que je n'avais pas et je dois avouer qu'il n'y avait qu'avec eux que je ressentais un tel bien être et aussi une telle confiance.
Plus tard, à l'adolescence je suis passée du poney au cheval, puis, j'ai fait des concours hippiques pendant près de 10 ans. Je possède encore actuellement 2 chevaux.
 
Lanson le jour de ses 10 ans...
En vacances en Angleterre à l'âge de 12 ans ma route croisa un Golden Retriever, à partir de ce jour là mon voeux le plus cher a été d'en avoir un. Je voulais un mâle très clair avec un caractère hors du commun et je savais au fond de moi que ce chien me rejoindrait un jour dans ma vie.
Il s'appelait Lanson et il me rejoigna une douzaine d'années plus tard.....toute sa vie je l'ai supplié de mourir le plus tard possible (si possible sans que j'aie besoin de le faire endormir....) et de ne jamais tomber gravement malade, chose qu'il fit. J'ai vécu avec Lanson une véritable histoire d'Amour pendant 14 ans et demi jusqu'au jour où il partit une nuit dans son sommeil....
Lanson a été pour moi un vrai guide, tout juste 2 ans après qu'il soit arrivé dans ma vie j'ai créé grâce à lui mon élevage de Golden Retriever et enchaîné les expositions canines, c'était en 1997.
 
Oscar en exposition, je lui susurrais toujours à l'oreille avant de passer
qu'il était le plus beau, le meilleur .....il est devenu champion international de beauté !!
Oscar adorait les expositions, aujourd'hui comme il a 8 ans je ne le présente plus , mais,
il dit souvent que ça lui manque et qu'il aimait me faire plaisir en gagnant....
 
Aujourd'hui les hamsters, les cochons d'Inde, les gerbilles et autres animaux en tout genre ......ont été remplaçés par des Golden et ma maison ressemble à ma chambre d'enfant remplie d'animaux de toutes sortes sauf que là, ce sont des chiens qui occupent tout autant les lieux !!
J'aime mes chiens plus que tout, ainsi, mes retraités finissent paisiblement leur vie chez moi et même les malades ont leur place, je fais tout ce que je peux pour essayer de les soigner ou de les sauver (cf. Meijhi et Sisto dans la rubrique "Communication animaux décédés").
Je fais naître peu de portées dans l'année  (1 à 2 portées) et mon plus grand plaisir est de voir naître une belle relation entre mes chiots et leurs nouveaux compagnons humains, mais, malheureusement, je remarque de plus en plus que ce souhait qui me paraissait évident relève d'une grande ambition et aussi d'une grande naïveté de ma part....car, même en sélectionnant rigoureusement les futurs acquéreurs de mes chiots je me rends compte avec beaucoup de tristesse le peu de sensibilité dont certaines personnes font preuve et le peu de considération et de compréhension dont celles-ci sont capables envers leur chien......
Je constate malheureusement de plus en plus avec le temps que ce qui pour moi est une évidence ne l'est malheureusement pas pour tous les humains.......et, c'est la raison pour laquelle je ne compte plus continuer à avoir des portées régulièrement, mais, juste une de temps en temps afin de ne pas perdre ma lignée.
 
J'ai une relation différente avec chacun de mes chiens, ils me donnent tout leur amour chaque jour et je fais de mon mieux en tant qu'être humain pour le leur rendre le plus possible. De vivre en permanence avec eux m'apporte chaque jour et m'a aussi permis de  les comprendre encore mieux.
 
J'ai toujours eu l'impression que les animaux me comprenaient et me connaissaient mieux que personne et j'ai toujours eu avec eux une relation privilégiée.
La communication avec les animaux s'est imposée à moi comme une évidence et c'est Lanson qui me montra le chemin en me permettant de faire ma première "vraie" communication....avec lui....(cf. le texte sur Lanson dans la rubrique "Communication animaux décédé").
 
Oscar